23-11-2007

   Welcome to Brussels' leading think-tank
     
The Web This Site

WWFA 
is a pluralistic and independent think-tank. We investigate social models and structures on their efficiency in achieving social objectives. WWFA examines with scientific methods and without prejudice whether  public policy 
is succesfull in realising prosperity, employment, solidarity and individual freedom
eric_verhulst_disclaimer

    
home
news
data-portal contact
francais English
    

Fonds de pension contre répartition

Le Problème des Retraites Françaises
n'est pas un problème démographique.
C'est un problème de mauvais choix politiques.

Récapitulatif des analyses sur le problème des retraites par le Prof. JP Chevallier

Le point de départ du problème des retraites :
Dette publique de retraites : plus de € 4 500 milliards, 3 fois le PIB !
http://www.jpchevallier.com/article-13879757.html

  • Comment passer rapidement et en douceur du régime de retraite par répartition à un système de fonds de pension en France ? Réponse rapide dans ce billet avec la solution originale que je préconise : Historique ? http://www.jpchevallier.com/article-12122185.html
  • Pour passer du régime de retraite par répartition à un système de fonds de pension en France, détails, précisions et explications sur la solution de fonds de pension que je préconise : Fonds de pension, salaires retraites http://www.jpchevallier.com/article-12396162.html
  • Le rapport Pébereau chiffrait la dette de retraite des seuls fonctionnaires à € 900 milliards fin 2004. En extrapolant à l’ensemble des Français, cette dette se montait à € 4 500 milliards ! C’est la : Dette publique réelle http://www.jpchevallier.com/article-13304742.html
  • En complément du rapport Pébereau, Jean Arthuis a chiffré les engagements de retraite des salariés d’entreprises publiques qui n’ont pas le statut de fonctionnaires. Résultat : € 2 300 milliards de dettes publiques ! http://www.jpchevallier.com/article-13275135.html
  • Suite et compléments des billets précédents : Problématique des engagements de retraiteshttp://www.jpchevallier.com/article-13323985.html
  • Les engagements de retraites non provisionnés ont des conséquences importantes sur les agrégats monétaires qui sont hypertrophiés, ce qui créera des problèmes de plus en plus graves : Banqueroute et fausse monnaie http://www.jpchevallier.com/article-13274337.html
  • Le non provisionnement des engagements de retraite risque de conduire à un effondrement du système bancaire, les marchés commencent à enregistrer ce risque : De l’anormal au risque systémique, Etat et marchés http://www.jpchevallier.com/article-13411124.html
  • Le régime de retraite par répartition crée des dettes gigantesques qui ne sont pas provisionnées, ce qui ralentit la croissance qu’il faudrait au contraire doper pour augmenter le pouvoir d’achat : Croissance, retraites, dettes
  • <> http://www.jpchevallier.com/article-13813523.html
  • La réussite de l’Irlande passe en grande partie par le système de fonds de pension. La comparaison de deux entreprises exerçant la même activité, les banques centrales de France et d’Irlande, permet de comprendre la réussite irlandaise et l’échec français : France-Irlande, le match des banques centrales http://www.jpchevallier.com/article-12512724.html
  • La SNCF fournit un excellent exemple qui fait apparaître clairement dans ses comptes le montant des dettes de retraites qui ne sont pas provisionnées et qui disparaissent dans l’usine à gaz de l’Etat, lire : SNCF : faillite et patate chaude http://www.jpchevallier.com/article-13090921.html
    La RATP est aussi un gouffre financier surtout quand on prend en considération les dettes de retraite qui ne sont pas provisionnées, lire ce premier billet sur les comptes de 2004 : RATP : Régime Amaigrissant Pour Tous les Parisiens et contribuables      http://www.jpchevallier.com/article-12951472.html

    … avec une actualisation pour les comptes de 2006 : RATP 2006 : Kokorico ! http://www.jpchevallier.com/article-12965311.html

    Un autre exemple édifiant qui permet de comprendre le handicap français quant aux fonds de pension par rapport à l’Allemagne avec EADS, avec les conséquences sur le plan monétaire : EADS : France-Allemagne, retraites et création monétaire http://www.jpchevallier.com/article-12815360.html

  • Le non enregistrement des engagements de retraite a des incidences de plus en plus importantes sur la parité de l’euro, ce qui crée des désordres considérables : Retraites, euro, bulle et crise http://www.jpchevallier.com/article-13937114.html
  • Qu’en est-il des fonds de pension dans les pays de l’OCDE ? Réponse dans ce billet : les retraites sont bien provisionnées dans quelques pays, et pas assez dans d’autres, dont la France : Fonds de pension : OCDE http://www.jpchevallier.com/article-12250554.html
  • Un long billet pour expliquer l’architecture générale des retraites dans le cadre économique général, et dans une perspective historique, débouchant sur les fonds de pension : Libéraliser les retraites ! http://www.jpchevallier.com/article-14036819.html
  • Le régime de retraite par répartition français fonctionne avec le concours de caisses de retraite complémentaire qui sont en fait une pompe pour financer des détournements au profit de leurs gestionnaires que sont les syndicalistes et hommes politiques de l’extrême gauche à l’extrême droite, lire : La caverne aux 40 000 voleurs http://www.jpchevallier.com/article-12463854.html